Le char Renault FT-17

 

 

char Renault FT-17  Musée des Invalides

char Renault FT-17
Musée des Invalides

Par Jules Saunier, 3ème1

« Sorti de l’usine en 1917, j’ai été l’un des acteurs majeurs de la victoire alliée avec mes 3699 autres « confrères ». Rustique, je fus employé pour la première fois le 31 mai 1918 à partir de Saint-Pierre-Aigle en direction de Ploisy-Chazelle, pendant la seconde bataille de la Marne.

Puis je fus employé en attaques de plus en plus nombreuses et de plus en plus efficaces, en compagnie des chars restant Schneider CA1 et char Saint Chamond, jusqu’à l’armistice du 11 novembre 1918 ou j’équipe 21 bataillons. Bien que faiblement armé, ma capacité à franchir les tranchées fut très appréciée.

Seul deux membres d’équipages étaient installés dans ma cabine, exiguë il est vrai. Je fus malgré tout le char de combat le mieux conçu de toute la guerre, à la fois efficace, économique et adapté à la production industrielle de masse »

L’efficacité des premiers chars français et anglais, utilisés en 1916-1917, se révèle rapidement limitée : ils sont lourds, lents et relativement fragiles. Le général Estienne, père du char français, imagine alors un type de char plus léger et plus maniable, dont il confie l’étude à Louis Renault. Le char Renault FT 17, engagé dès la fin mai 1918, est une grande réussite technique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s