Sergent Joseph Prenat

Par Julie Schwartz, 1ereS3

Avis de décès du sergent Joseph Prenat  août 1914

Avis de décès du sergent Joseph Prenat août 1914

 Souvenir familial de la Grande Guerre

     Ma famille maternelle a depuis cent ans, une lettre que mes arrières-arrières grands-parents, François et Charlotte Prénat, ont reçue pendant la guerre.

     François et Charlotte vivaient depuis 1908 à Gammarth, en Tunisie, pays qui était à l’époque un protectorat français. Ils avaient huit fils, et cinq ont été appelés à faire la guerre dans différents pays. Joseph, le père de ma grand-mère, a été envoyé en Belgique. Il appartenait à ce qu’on appelait à l’époque le « 4ème Régiment de Tirailleurs Indigènes », et il combattait à Hanzinelle. Lors de la première offensive de la bataille d’Hanzinelle, le 23 Août 1914, il a reçu une balle dans la tête et une dans la jambe. Le soir, lors de l’appel des soldats, ses camarades ont affirmé l’avoir vu tomber au front, il a donc été déclaré mort. Le chef de la comptabilité a envoyé une lettre à sa famille en Tunisie, que ma grand-mère a encore.

     Cependant, il n’avait pas été tué mais blessé. Les Allemands l’ont récupéré, soigné et fait prisonnier. Il vivait dans de terribles conditions, et ses blessures lui avaient laissé une partie du visage paralysé. Lorsque son régiment l’a appris, ils ont tout de suite envoyé quelqu’un prévenir sa famille. Charlotte était quand même traumatisée par cette guerre, par l’angoisse quotidienne de savoir cinq de ses fils au front. En 1915 puis 1917, elle a perdu deux fils, Abel et Henri. Elle a tenu pendant la guerre, attendant le retour de ses autres enfants, mais en 1919, elle est morte de chagrin.

   C’est ainsi que le père de ma grand-mère a vécu avec son avis de décès. Lui aussi était marqué par la guerre, et ma grand-mère m’a raconté qu’il sortait ce document sans cesse de son enveloppe pour le regarder, ce qui explique son mauvais état.

 On a réussi à lire une partie du texte :

 Le Chef du Bureau spécial

de Comptabilité du 4e Régiment de

Tirailleurs Indigènes à

Monsieur le Vice Président

de la Municipalité de La Marsa

                                       ( Tunisie )

J’ai l’honneur de

vous prier de vouloir bien aviser avec

tous ménagements désirables la famille

du sergent Prénat Joseph … … … n° …

… … … … décédé le 23 Août 1914 tué à l’ennemi à Hanzinelle ( Belgique ).

Adresse de la famille Mr François

Prénat à Gammarth, par la Marsa.

Ci-joint un télégramme et un

bon pour réponse à remettre à la famille.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s