Editorial

 

Par Louis Lagier 1ère S5

Et voilà donc cent ans. Cent années d’il y a cela, la France avait peur, ses familles étaient déchirées et ses paysages ravagés. Cent années d’il y a cela, notre pays était en guerre. Dix-neuf millions de vies retirées, trois-cent mille gueules cassées et vingt millions de blessés furent la « monnaie d’échange » pour mettre un terme à ce carnage.

Avec le décès du dernier poilu, Lazare Ponticelli, une page de l’Histoire de France s’est refermée le 12 mars 2008. Le triste processus de l’oubli s’est ainsi, malheureusement, amorcé. La Grande Guerre est peu à peu délaissée au profit de sa cadette, la Seconde Guerre mondiale, moins distante de notre époque.

Cependant, nous ne devons pas, nous ne pouvons pas oublier. Par respect pour nos soldats, ces « lions conduits par des ânes » comme le disaient les Allemands, nous avons le devoir de commémorer ce conflit car nous ne serions pas ici, sans leur courage et leur abnégation.

Ces soldats ont combattu pour la France et sont morts pour nous. Cependant, résumer cette guerre aux combattants serait une aberration d’une part et un manque d’égard, d’autre part, envers tous les autres acteurs de la victoire.

Je veux remercier ces hommes qui ont vécu dans la boue pendant quatre longues années, ces femmes, infirmières ou munitionnettes, dont le dévouement ainsi que le courage furent exemplaires et ces enfants qui ont sacrifié leur jeunesse pour la patrie. Ils resteront ad vitam aeternam des héros de la Nation.

France ne rime pas avec omission mais avec ressouvenance, reconnaissance. Aussi, oublier serait ouvrir la porte à une récidive, qui cette fois, pourrait s’avérer fatale pour l’humanité entière.

En ces temps de tensions internationales, souvenons-nous du désastre qu’a été la Première Guerre mondiale, pour que jamais, cette folie ne se réitère.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s